Sofiouest participe à la fluidification du marché de l’emploi en investissant dans Clever Connect

12/09/2019

Trouver l’emploi qui va comme un gant au demandeur… Trouver le salarié idéal qui va contribuer pendant des années au développement de l’entreprise… Proposer parfois un emploi original qui rendra plus "heureux" le salarié en demande de changement… Tous ces défis sont ceux de Clever Connect, une jeune entreprise dont l’ambition est d’améliorer le domaine de l’emploi via des modes de recrutement innovants et performants.

Convaincu de la légitimité de son activité, de son impact sociétal positif et de la capacité de l’entreprise à se valoriser, Sofiouest est entré au capital de Clever Connect, en co-investissant avec le fonds Citizen Capital, qui se concentre sur des activités répondant à des besoins fondamentaux de la société.

Récit d’une alliance tripartite avec les témoignages croisés de Marko Vujasinovic, fondateur de Clever Connect, Patrice Hutin, directeur général délégué de Sofiouest et Pierre-Olivier Barennes, directeur général de Citizen Capital.

Marko Vujasinovic, fondateur de Clever Connect

La genèse de Clever Connect a été la création du site Meteojob, avec comme ambition initiale d’aider les étudiants sortant de l’université à trouver un emploi stable. J’avais en effet été alerté par le taux de chômage chez les jeunes en sortie d’université : 20 à 25 % ! J’avais la conviction qu’en utilisant l’alliance intelligence artificielle / Big Data, on pouvait contribuer à changer la donne.
Aujourd’hui, ce site accompagne beaucoup plus largement toutes les personnes à la recherche d’un emploi ou d’un changement d’emploi, et est également destiné à aider les recruteurs à faire les bons choix. Cette double « clientèle » du site enclenche un cercle vertueux dans le monde de l’emploi, en modifiant les modes de recrutement.

Comment ? Meteojob a été le 1er site d’emploi mondial à rapprocher personnes et entreprises sur la base d’un algorithme prenant en compte l’ensemble des dimensions de ce rapprochement : aspirations, compétences, expériences, localisation, mais aussi formation, langues, permis, certifications notamment.

Habituellement, les sites d’emploi se contentent de définir quelques mots clés et de mettre en relation les internautes et les offres d’emploi, lorsque ces derniers “matchent”, ce qui est très restrictif. Par exemple, il y a souvent plusieurs manières de parler de ses compétences et les offres d’emploi n’utilisent pas forcément la même sémantique que les chercheurs d’emploi.
Meteojob va beaucoup plus loin en capitalisant sur une librairie de 62.000 métiers ou compétences reliés entre eux par plusieurs millions de passerelles : ces passerelles permettent de fluidifier la mise en relation et proposer aux internautes des offres qu’ils n’auraient pas vu sur d’autres sites d’emploi. Cette richesse d’analyse amène aussi les candidats à se rendre compte qu’ils ont les compétences pour un métier auquel ils n’avaient pas pensé… Cela leur ouvre de nouveaux horizons. Le champ des possibles s’agrandit, facteur très intéressant pour les salariés qui souhaitent changer de voie, mais qui pensent être cantonnés dans un métier.

Cette façon novatrice de penser le recrutement et la recherche d’emploi rencontre un grand succès puisque 5 millions de personnes sont inscrites sur le site et que plus de 1,5 million d’entre elles se connectent tous les mois. 150.000 annonces d’emploi sont en permanence affichées sur le site (1/3 des emplois proposés sur Internet) provenant de 2.000 entreprises clientes recruteuses. Nous arrivons à avoir un taux de performance supérieur à la normale : 8 % des candidatures reçoivent une proposition d’embauche.

Mais allons plus loin : aujourd’hui, la majorité des process de recrutement sont obsolètes dans les phases de pré-sélection car uniquement basés sur des CV. Or, l’on sait que ce qui est important ce sont aussi les capacités d’apprentissage, d’adaptation, de communication, de travail en équipe. Les capacités liées au travail demandé aujourd’hui ne représentent qu’une partie de la valeur professionnelle du candidat. Il va devoir évoluer, changer de métier peut-être, dans la même entreprise… dans un monde où tout va très vite, où les technologies évoluent à vitesse grand V, et où de plus en plus de tâches sont robotisées. Les compétences professionnelles actuelles peuvent devenir rapidement obsolètes. Les autres capacités du candidat sont donc très importantes.

Le prochain chantier de Clever Connect va donc être, au-delà de la mise en relation, de modifier en profondeur les processus de recrutement. Nous avons commencé par nous rapprocher d’une première entreprise – VisioTalent, proposant des entretiens vidéo différés – qui permet aux candidats d’envoyer leur CV + une vidéo les présentant plus finement. 1er constat de nos 250 clients pour ce process : 30 % des recrutements qu’ils font grâce à la vidéo sont des recrutements qu’ils n’auraient pas fait sans elle. Nous continuerons, à l’avenir, à développer des services innovants additionnels pour à la fois rendre plus fluide et plus performant les processus de recrutement.

Patrice Hutin, directeur général délégué de Sofiouest

Le sujet de l’emploi est primordial dans la société et des solutions permettant aux candidats de trouver plus facilement un travail, ou aux entreprises de trouver plus facilement un collaborateur, avec un bon pronostic de réussite, sont une plus-value importante.

Nous avons rencontré les dirigeants de l’entreprise en 2017. A l’époque, leur objectif principal était principalement le développement international. Sofiouest a estimé que ce n’était pas forcément l’objectif prioritaire dans l’immédiat alors que le potentiel d’usage de la technologie de matching était considérable, notamment pour transformer les processus de recrutement des grandes entreprises, et que la société devait d’abord consolider ses positions en France.

Nous avons eu des discussions franches et bienveillantes sur le business model quand Marko Vujasinovic – ingénieur polytechnicien – m’a signalé justement travailler aussi sur le projet de commercialisation de la technologie de matching en mode logiciel.

Intéressé par ce projet dans lequel je percevais le très gros potentiel, j’ai indiqué à l’entreprise qui s’est ensuite appelée Clever Connect, que Sofiouest réétudierait la possibilité d’une collaboration, le moment venu.

Nous sommes donc restés en contact et avons échangé régulièrement dans l’esprit d’améliorer le positionnement de la société et ses perspectives de développement. C’est une grande satisfaction d’avoir finalement abouti, car, en général, quand des investisseurs professionnels ferment un dossier, c’est terminé.

Grâce à une écoute mutuelle, nous sommes peu à peu rapprochés. En particulier, la société qui se développait jusqu’à présent en auto-financement, a perçu que Sofiouest pouvait lui apporter un véritable accompagnement dans sa stratégie et son approche de développement, et a préféré avancer spécifiquement avec nous. Ainsi, début 2019, les discussions se sont accélérées pour un investissement que nous avons souhaité réaliser avec Citizen Capital. En effet, ce dernier partage nos valeurs de soutien des jeunes entreprises ayant un impact positif sur la société et l’environnement.

Augmenter le tour de table a permis à Clever Connect de reconstruire son capital de façon optimale, puisque certains investisseurs souhaitaient justement sortir.
Aujourd’hui, Sofiouest est un investisseur enthousiaste, tant sur les valeurs défendues par Clever Connect, que sur son potentiel financier !

Pierre-Olivier Barennes, directeur général de Citizen Capital

Ce qui nous a intéressé chez Clever Connect, c’est leur désir fondamental de contribuer aux enjeux d’emploi, en développant une technologie puissante qui est au service à la fois des personnes en recherche d’emploi et des entreprises qui recrutent. La qualité de cette technologie permet de cerner finement les attentes des personnes comme des entreprises, et de proposer les mises en relation les plus pertinentes, et les plus durables. Outre l’accès à l’emploi, nous avons été séduits par l’ambition des dirigeants d’accompagner les chercheurs d’emploi dans une meilleure réflexion et définition de leur projet professionnel, quitte, le cas échéant, à leur ouvrir des horizons et les inciter à postuler à un métier qui correspond mieux à leurs attentes. De façon symétrique, nous ne pouvons que trouver pertinente la volonté de l’entreprise de faire évoluer les pratiques de recrutement de ses clients entreprises, en les sensibilisant sur l’importance des qualités humaines et des aspirations des candidats. Dans un monde en forte mutation, et où la richesse humaine est de plus en plus clé, Clever Connect a une contribution forte à apporter.

Citizen Capital s’intéresse à des entreprises qui répondent à un besoin fondamental de la société, et c’est le cas avec Clever Connect. En facilitant la meilleure connaissance de chacun, l’ouverture à de nouveaux critères de choix et la mise en relation, elle facilite pour les candidats leur employabilité et leur accès à l’emploi et améliore les processus et la qualité de recrutement pour les entreprises, ce qui va les inciter à créer de l’emploi. Un cercle vertueux…

Concernant le co-investissement avec Sofiouest, il nous est apparu évident car nous partageons ensemble l’idée que si une entreprise doit évidemment être profitable, la justification de son existence est d’abord de répondre aux besoins de l’économie, voire même de la société en contribuant à des besoins fondamentaux enjeux sociétaux. Nous partageons aussi la même vision du rôle de l’actionnaire aux côtés des dirigeants, constructif et bienveillant au service d’un intérêt commun : le développement de la société.

Participer concrètement via son investissement à la fluidification de l’emploi en France et à l’international est donc une grande satisfaction pour Sofiouest. L’impact emploi sera un axe de travail permanent dans les rencontres régulières que nous aurons avec les dirigeants de Clever Connect et nos alter egos de Citizen Capital.