Sofiouest représentée à la régate de la “French Startup Cup”

03/10/2019

La 5ième édition de cet événement organisé par Sellsy, le mois dernier, depuis le port de La Rochelle a vu un voilier "Sofiouest" prendre le large, avec, à son bord, des représentants de 4 startup accompagnées par Sofiouest. Une façon originale de partager ses expériences, comme le soulignent deux chefs d’entreprise participants.

“Quand on travaille dans une startup, on est tous dans le même bateau ! C’est de cette réflexion qu’est partie l’idée d’organiser un événement nautique dédié à l’éco système de la French Tech, explique Maud Heurtel, membre de l’organisation. Esprit d’équipe, prise de risque, agilité : startup et bateaux ont besoin de tout cela… L’édition 2019 proposait le choix entre une croisière (pour que les participants ne souhaitant pas faire la course puissent aussi être en mer) ou une participation à la régate, d’une journée, à bord de voiliers de type Grand Surprise comptant un skipper licencié.”

La vocation de la French Startup Cup n’est pas uniquement sportive. Elle est d’offrir le cadre idéal pour développer son réseau professionnel sur fond de challenge et d’aventure. Et le succès est au RDV, depuis la 1ière édition. En moyenne, entre 20 et 30 bateaux sont présents pour quelques 400 participants à l’événement qui se tient sur 2 jours et qui intègre de nombreux professionnels régionaux liés au monde des startup.
Le mois dernier, 20 bateaux ont pris la mer dont celui de Sofiouest sur lequel étaient présents des représentants des entreprises Clever Connect (outils d’aide au recrutement), Inbox (logiciel de Data marketing), Sellsy (logiciel permettant de piloter l’ensemble du cycle client) et Oxatis (logiciel e-commerce).

“L’expérience était très sympathique, raconte Marilyn Courtois Perin, directrice générale d’Inbox. J’avais déjà fait des croisières, mais jamais de régate. L’idée n’était pas de “gagner” à tout prix, mais de partager un moment convivial avec d’autres représentants d’entreprises soutenues par “Sofiouest”. En plus de l’intérêt de bénéficier de conseils pédagogiques du skipper qui nous a fait faire de belles manœuvres et permis de rentrer à bon port !… nous avons discuté entre professionnels, notamment des organisations mises en place dans chacune de nos entreprises. Même si nous n’avions pas les mêmes activités ni les mêmes tailles, nous avons des préoccupations communes : commerciales, RH… Sur ce dernier point, nous avons eu une discussion intéressante sur la taille critique pour investir sur une direction RH. Nos sociétés sont en train de grandir ; c’est une question importante…”

“J’ai été enchanté de ma participation à cet événement, déclare de son côté, Marc Schillaci, Président fondateur d’Oxatis. La voile est un sport qui devrait faire partie du cursus d’apprentissage de l’entrepreneur. Cette capacité à anticiper, à s’assurer qu’au moment de chaque manœuvre chacun coordonnera ses actions pour la réussir à la perfection, les responsabilités qui reposent sur chaque équipier et les conséquences que peuvent avoir la moindre inexécution d’une tâche qui peut sembler subalterne, sont des leçons de vie que l’on peut méditer année après année.”